Nouvelles des Navigateurs

Ce blogue a été conçu par Nycole - VE2KOU et se veut un point de rencontre
entre les navigateurs, familles et amis du Réseau du Capitaine et de la CONAM.

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2017 EST LANCÉE et nous remercions à l'avance tous nos amis/navigateurs/supporteurs qui nous permettent de poursuivre nos activités.
Vous désirez participer ? - facile en utilisant
un virement INTERACT expédié à l’adresse : ve2kou@lereseauducapitaine.qc.ca

lundi 2 avril 2018

Equipiers—eres recherchées motivés LAC CHAMPLAIN / GRENADE

Equipiers—eres recherchées motivés

Convoyage fin mai environ entre le 20mai et 31 mai , départ Marina Gosselin en direction de Sandy Hook, Bermudes, Martinique et Grenade.

Durée du convoyage VACANCES entre 21 jours et 31 jours. Partage de certaines dépenses possible.



Le Skipper VA2PHE ,voilier Jeanneau 46 pieds,4 cabines ,autopilotte, désallinateur ,voiles enrouleurs, toutes sécuritées a bord…etc…

Voilier et Skipper en parfait état.

Pour info. Réservations,rencontre me contacter au carol.guindon @videotron.ca.

lundi 19 février 2018

REVA II - Martin en navigation


Juste pour te dire que nous sommes à Rocky point, Eulathera. Nous avons quitter les Exumas samedi matin et nous allons nous diriger ces Spanish Well avant de traverser aux Abacos .

Je suis en compagnie de Sylvain ( C’est la vie) VE2 SXX

Bien à toi,

Martin Stoycheff
RÊVA II
VA2 MSQ

BLU - Paul et Marlène en MARTINIQUE

Après avoir navigué vers la Guadeloupe puis avoir passé un très beau séjour aux Saintes et à Marie-Galante, nous voici en Martinique.

Notre traversée de Portsmouth, Dominique à St-Pierre, en Martinique, fut très sportive avec des creux atteignant 10 pieds. Pour ajouter à cela, nous avons eu un problème de safran-direction?

Solidarité de gens de voile, nous avons été remorqués par un voilier jusqu’à St-Pierre, pour ensuite être aidés par deux autres bons samaritains avec leur dinghy afin de diriger le bateau au mouillage.

Ce matin, deuxième remorquage par la Société SM de sauvetage en mer, jusqu’à Fort-de-France, au chantier Carène Antilles, afin que l’on procède aux réparations.

Normalement demain matin le voilier devrait être sorti de l’eau et nous devrions avoir une meilleure idée de la situation.

Enfin bref, ces deux derniers jours ont été fort en émotions mais en voile, toutes sortes d’imprévues peuvent arriver !

Ce qui compte, c’est que nous sommes en sécurité, ainsi que BLÜ.

Nous essayons régulièrement d’établir le contact avec le Réseau mais la propagation est souvent mauvaise.

Nous vous tiendrons au courant des développements.

Cordialement,

Paul et Marlène

MALOYA - Hervé et la famille en navigation

Après un périple de 9 ans en Atlantique, sur notre voilier MALOYA, nous reprenons la mer sur notre nouveau voilier, avec nos trois filles.

Vous nous avez suivis sur notre site www.maloya.net. Pour ce nouveau départ, nous avons créé un nouveau blog : www.voiliermaloya.fr

Nous vous invitons à le découvrir, et si vous voulez nous suivre, n’hésitez pas à vous inscrire sur la mailing list.

Images intégrées 1


Mais avant cela, petit retour en arrière sur ces quelques années passées.

Départ en 2003 de l’ile de Ré, en face de La Rochelle, sur notre Sun Fizz, voilier en polyester de 12m. Des rêves et des projets plein la tête, mais une expérience de novices. Il faut bien partir un jour !

Nous découvrons les iles de Madère et des Canaries, puis une escale de trois mois au Sénégal avant de savourer le Cap vert et de traverser l’Atlantique pour rejoindre la Guyane. Stop de deux ans et demi, le temps de travailler pour refaire la caisse du bord, et de découvrir ce coin de France. Nous y laissons le bateau pour un périple d’un an en vélo en Amérique du Sud. Du tango de Buenos Aires aux glaciers chiliens, de la pampa aux sommets de la cordillère des Andes, des paysages sublimes de la Bolivie aux rencontres qui réchauffent les cœurs, nous aurons connu tous les temps, pédalé sur tous types de routes. Cette année intense restera gravée dans nos mémoires.

Retour dans le sud de la France où le travail nous attend et la joie d’accueillir notre première fille, Inaya.

Nous continuons notre périple en famille, avec au programme les petites Antilles, arrosé de soleil et de sable blanc. Puis, nous mettons cap au nord : les Bermudes et les Etats Unis. L’entrée dans New York en voilier, comme dans les films... Nous remontons le fleuve Hudson, et après avoir démâté, nous hivernons le bateau à la frontière avec le Canada. Nous sommes à l’automne 2009.

Retour en France, cette fois ci sur l’Ile de Ré, pour reprendre le chemin du travail et la naissance de notre deuxième fille, Thaïs.

Retour à bord avec nos deux enfants pour passer la saison d’été au Québec à descendre le fleuve Saint Laurent. L’accueil y est formidable et les paysages fabuleux et sauvages. Nous hivernons le bateau à Halifax, sur la côte atlantique.

A nouveau retour en France, à la Rochelle, où nous plantons nos racines. Entre la nounou et le boulot, on court, on court...

Dernière étape de ce voyage avec la descente de la côte Est des Etats Unis, de New York à Miami. Passage par les Bahamas et ses eaux turquoises avant de découvrir Cuba. C’est le temps de la transat retour, de Miami à La Rochelle, en passant par les Açores. Nous sommes à l’été 2012.

Que faire maintenant, après ce long périple ? On y a pris goût, à cette vie de voyage... Nous vivons toujours à bord, dans le port de La Rochelle et nous investissons dans une vieille maison à retaper, à laquelle nous allons ajouter une grosse extension en ossature bois. Alors que nous attendons notre troisième fille, nous trouvons un peu par hasard notre futur bateau : un voilier en acier de 15 mètres, dériveur intégral et gréé en cotre. Tout se précipite, entre l’achat, la naissance, le déménagement, et la revente de notre bon vieux Maloya.

Témoé, notre dernière, et ses deux sœurs, découvrent leur nouvelle cabine.

Reste plus qu’à continuer à travailler pour pouvoir repartir, bricoler dans le bateau pour finir de le préparer, et avec la crèche, l’école et les activités de chacun, notre vie rochelaise est bien remplie.

Enfin le départ, à cinq cette fois ci. Nous sommes début octobre 2017, direction le Pacifique. Pas de planning ni de trajet précis, pas de date de retour, nous partons en voyage en famille sur notre nouveau voilier Maloya.

Mais où sont-ils, et que font-ils ? Nous voilà aux Canaries, prêt à mettre les voiles sur le Sénégal et en avril, la transat vers les Antilles. Chacun prend le rythme du voyage, entre l’école à bord, les bricolages et la découverte des escales.

Nous savourons ce nouveau rythme en famille et nous avons plaisir à vous le faire partager via notre nouveau blog : www.voiliermaloya.fr



N’hésitez donc pas à vous inscrire sur la mailing-list. Nous créons pas à pas ce nouveau blog et essayons de l’améliorer petit à petit.





Bienvenue à bord et A bientôt !




Annabel, Hervé, Inaya, Thaïs et Témoé LIENARD

vendredi 16 février 2018

GULLIVER - Claude et Marie à GEORGETOWN (Exumas)

Gulliver, Marie et moi se portons bien.
Sommes à Georgestown . Notre visite nous à quitter hier.

Quelques travaux sur le bateau, un gros marché et un départ direction les Abacos. Nous espérons y rencontrer plusieurs amis propriétaires de lagoons identiques à Gulliver.

Beaucoup de bateaux à Georgestown, nous avons bien hâte de reprendre la mer.

Salutation à toute l'équipe.
C'aude et Marie

RÈGLEMENT DE PÊCHE EN MARTINIQUE

MERCI à Robert (Excentricity) pour ces infos :


Tel que demandé voici les règlements de pêche en Martinique

Ces informations, je les tiens d’un ami français qui a un voilier et
qui passe beaucoup de temps en Martinique.

Je les ai confirmés avec un magasin vendant des équipements de pêche au Marin

La pêche est ouverte en tout temps

Il est possible de pêcher avec cannes à pêche, filet, harpon et casier

Il est possible de pêcher avec plusieurs cannes en même temps

Un casier est autorisé par bateau

Il est impératif de couper la nageoire dorsale de tout poisson attrapé et gardé à bord. C’est ce qui distingue de la pêche commerciale.

Si la nageoire dorsale n’est pas coupée et que vous êtes inspecté pas les autorités, l’amande pourrait être dispendieuse

Voila l’essentiel des règlements

Espérant que ces informations vous seront utiles

Robert Homier
Voilier Eccentricity

vendredi 9 février 2018

AMBITION - Merrill et Maryse - Blogue

Well I finally got my stuff together and updated our sailing blog covering our wanderings for January. We love to get your comments and emails - the blog link is ambitionh46.blogspot.com and you can follow our route at share.delorme.com/ambition

In the next blog I will include our salute to the Olympic Games and describe the Anchoring Challenge - We the Canadaians against the Swiss - a 2AM showdown in 30+ knots of wind and rain .... the final outcome was not completely decisive but within 12 hours, justice was served!




M and M

jeudi 1 février 2018

EXCENTRICITY - Robert en navigation

R Homier, Navigation 2017-2018
Latitude :14.73848
Longitude :-61.17807
Date/Heure de la position GPS :02/01/2018 13:34:27 PST

Message :Tout va bien à bord. La croisière s'amuse! Voici notre toute dernière position.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visualiser ma position.
http:​//fms.​ws/sIQcf/14.​73848N/61.​17807W​

Si le lien hypertexte ci dessous me fonctionne pa cliquer ici:
http:​//maps.​google.​com/maps?f=​q&hl=​en&geocode=​&q=​14.​73848,​-61.​17807&ll=​14.​73848,​-61.​17807&ie=​UTF8&z=​12&om=​1​

mardi 30 janvier 2018

CIGUATERA - poissons dans les Bahamas

Ciguatera Fish Poisoning

Description

Ciguatera Fish Poisoning is the most common seafood illness reported in travellers. It is caused by eating fish contaminated with ciguatoxins which are produced by dinoflagellates – small marine organisms living on or near coral reefs – belonging to the species Gambierdiscus toxicus. Herbivorous fish feed on these organisms and the ciguatoxins bio-accumulate along the marine food chain to larger predatory fish, usually over 2.7 kg / 6 lbs.


Risk

Ciguatera Fish Poisoning commonly occurs in tropical and subtropical areas, particularly in the Pacific Ocean, the Indian Ocean, and the Caribbean Sea. Any reef fish can cause ciguatera poisoning, but species such as barracuda, grouper, red snapper, moray eel, amberjack, parrotfish, hogfish, sturgeonfish, kingfish, coral trout, and sea bass are the most commonly affected. Ciguatoxins are concentrated in the fish liver, intestines, heads, and roe. The toxins do not affect the taste, texture, or odour of the fish and cannot be destroyed by cooking, smoking, freezing, salting or any other method of food preparation. Outbreaks can occur seasonally or sporadically, particularly after storms. Not all fish of a given species or from a given area will be toxic.

Symptoms

Usually symptoms appear 1 to 3 hours after consuming contaminated fish. The illness is characterized by abdominal pain, nausea, vomiting, and diarrhea. This is followed by neurological complications appearing 3 to 72 hours later, including a tingling sensation, temperature reversal (cold items feel hot and hot items feel cold), itching, metallic taste in the mouth, feeling like teeth are loosening, blurred vision, and even temporary blindness. These symptoms usually last days to several weeks. Long term consequences include chronic fatigue, depression, muscle pain, headache, a slow or irregular heartbeat, and low blood pressure. Treatment includes supportive care of symptoms and can include intravenous mannitol to reduce neurological symptoms if given promptly.

Prevention
• Avoid eating reef fish over 2.7 kg / 6 lbs or filets of large fish.
•Do not eat the liver, intestines, heads, and roe of smaller reef fish.

Commercial ciguatera test kits are not always accurate and are expensive. There is no preventive medication or vaccine against Ciguatera Fish Poisoning.


Health risk description last reviewed: June 16, 2016
Country information last updated: August 29, 2017


Sources

•Warrell DA. Fish Poisoning: Gastrointestinal and Neurotoxic Syndromes. In: McGill, A; Ryan, E; Hill, D; Solomon, T, eds. Hunter's Tropical Medicine and Emerging Infectious Diseases. 9th ed. New York: Saunders Elsevier; 2013: 925-927.
•Friedman MA, Fleming LE, Fernandez M, et al. Ciguatera Fish Poisoning: Treatment, Prevention and Management Mar Drugs. 2008;6(3):456-479. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2579736/ Accessed May 13, 2015.
•Food and Agriculture Organization: Ciguatera Fish Poisoning (CFP)

À NOTER : MÉDECIN ET DENTISTE À STE-ANNE (Martinique)

MERCI À Richard et Diane (Rodignard) pour ces infos :




Il se nomme docteur Julien Chevalier, situé au:

Hameau de Beauregard

Route des Salines, Sainte-Anne

Tél: 05.96.76.87.37




Il y a aussi bon contact pour avoir un médecin sans rendez-vous. Toujours située à Sainte Anne, Martinique




La dame se nomme docteur Ilse Allusson, situé au:

Docteur Ilse Allusson, médecine générale

33, rue Abbé Saffache, Sainte-Anne

Tél: 05.96.76.93.54

Courriel: drilse.allusson@orange.fr

VOMO - Lise et Benoit à PANAMA

MESSAGE REÇU HIER

Ce soir, nous sommes très heureux 😁. Le mécanicien est revenu avec notre génératrice qui fonctionne pour la somme de 660$US (on magasinait les neuves pour 15000$). En plus, première belle journée de soleil!!!

WOW!!! Les journées sont longues mais on avance bien. D’ici une semaine, Vomo aura retrouvé son allure
A bientôt
Lise et Benoît

BLU - Paul et Marlène à St-Martin

Copie du message reçu hier :



Voici les dernières nouvelles concernant BLÜ.

Toute les réparations ont enfin été effectuées. Nous sommes actuellement à Cole Bay, Sint Maarten.

Beaucoup de vent et de fortes rafales depuis quelques jours. La fenêtre météo semble favorable pour un départ mercredi matin.

Nous quittons donc mercredi matin tôt en direction de BasseTerre, St.Kitts et poursuivrons notre route vers le sud.

Trop de bruit électrique ici. La radio-amateur est inutilisable. Allons tenter un contact dans les prochains jours (nouveau boa installé!).



A très bientôt sur le Réseau.

Paul et Marlène