Nouvelles des Navigateurs

Ce blogue a été conçu par Nycole - VE2KOU et se veut un point de rencontre
entre les navigateurs, familles et amis du Réseau du Capitaine et de la CONAM.

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2017 EST LANCÉE et nous remercions à l'avance tous nos amis/navigateurs/supporteurs qui nous permettent de poursuivre nos activités.
Vous désirez participer ? - facile en utilisant
un virement INTERACT expédié à l’adresse : ve2kou@lereseauducapitaine.qc.ca

mercredi 19 juillet 2017

BIDULE - Gaston et Lizanne en navigation


Jour 1
Date et heure en UTC: 18/07/2017 5h56
Départ: Sola, Vanuatu
Arrivé: Dili, Timor oriental
Miles à parcourir: 2570
Miles restant: 2533
Position: 13 41,4 S 167 03,0E
Cap: 272
Vent: 15-20 noeuds SE.
Mer: 2-2.5m SE
Vitesse en noeuds: 5

C'est pas le vent qui manque dans ce coin-ci de la planète cette année! Depuis notre départ de la NZ, nous avons fait de grosses économies de diesel en portant presque rien comme toile. Encore maintenant, nous avançons au grand largue, babord amure avec deux ris dans la GV et le foc de travail partiellement enroullé. Par ailleurs, nous avons aussi la houle pour aller avec le vent. Dans les cannaux entre les îles des Vanuatu, nous en avons eu des assez majesteuses.

Juste avant de partir, une petite éraflure que Lizanne c'est fait sur une roche en débarquant de l'annexe est devenue une belle plaie mauve et suitante infectée par un staph qui a mérité 5 jours de traitement anti-biotique. Pendant le traitement, Gaston a attrappé un gros rhum. Nous avons quitté aussitôt mon traittement terminé avant d'attraper autre chose. Ce qui veut dire que Gaston n'est pas encore tout à fait remis mais ça devrait passer.

Sinon, nous avons profité des beaux paysages et des belles plages que les Vanuatu ont à offrir. Les habitants sont particulièrement charmants. Aussitôt qu'ils nous voient approcher, il chercher quelque chose à manger à nous donner. En général, des pamplemousses, des citrons, des papayes, ... Ceci parce que ça fait parti de leur coutume et non pcq ils s'attendent à quelque chose en retour. Quoique qu'ils ne refusent pas des hameçons, des piles ou des t-shirts. Le seul bémol de l'expérience ont été les mouillages car ils ont tendance à être rouleur. L'endroit nous a beaucoup rappelé les Marquises. C'est spécial que les dernières îles du Pacifique que nous avons visité ressemblaient aux premières.

Nous étions dû pour du changement alors nous sommes heureux de dire au revoir au Pacifique mais en même temps, nous y avons vécu de superbes moments alors il y a aussi un pincement de coeur.

Bonne journée,

Lizanne et Gaston
sur Bidule

Aucun commentaire: