Nouvelles des Navigateurs

Ce blogue a été conçu par Nycole - VE2KOU et se veut un point de rencontre
entre les navigateurs, familles et amis du Réseau du Capitaine et de la CONAM.

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2016 EST LANCÉE et nous remercions à l'avance tous nos amis/navigateurs/supporteurs qui nous permettent de poursuivre nos activités.
Vous désirez participer ? - facile en utilisant
un virement INTERACT expédié à l’adresse : ve2kou@lereseauducapitaine.qc.ca

vendredi 26 février 2016

VACATIONS AU RÉSEAU VENDREDI MATIN

PANACHE : Normand et Johanne sont dans le lagon de St-Martin et leurs invités ont quitté hier pour un retour au Québec. Ils préparent le bateau pour reprendre la navigation la semaine prochaine. Leur remontée vers le NORD sera donc amorcée. Première destination sera Ste-Croix. Nenu Farr a quitté St-Martin hier pour entreprendre cette même remontée et les 2 voiliers se rencontreront autour de Ponce (Puerto Rico) éventuellement. Aujourd'hui ils feront certains travaux domestiques et en fin de semaine iront en Grand'Case pour nettoyer le dessous du bateau ainsi que l'hélice.

ALEGRIA : Gaétan Marie et leur ami sont ancrés au Monument (Georgetown) et navigueront probablement à compter de demain dans les environs.

RODIGNARD : Richard et Diane sont arrivés hier à 16h30 à Abraham's Bay (Mayaguana)- le Mayaguana Passage fut un peu plus agité mais tout s'est bien passé. Le bateau s'est très bien comporté avec le pilote automatique. Complèteront leurs formalités d'entrée aujourd'hui et se reposeront. Benoit (VOMO) ne conseille pas de s'approvisionner en diesel à cet endroit; tout d'abord, il faut prendre un véhicule pour aller à l'endroit où l'on peut le faire à même des réservoirs extérieurs, apporter ses "jerry cans" et la qualité est vraiment "moche". Si en besoin, il faut absolument filtrer, filtrer et refiltrer afin d'éviter des problèmes.

VOMO : Lise et Benoit sont au Marin (Martinique) et y demeureront probablement jusqu'à leur départ pour Ste-Lucie en début de semaine. Tout est à proximité et ils en profitent. Comme le dirait "Météo France" averses éparses... Il y en a plusieurs dans la journée et la nuit mais pas pour longtemps :)

L'EAU-DACE IV : Lisette et Martin sont à Roatan et le bateau est en marina depuis + ou - 1 mois. Ils ont réservé des billets d'avion pour se rendre sur le continent à La Ceiba (Honduras) et y visiter les environs ainsi que le parc avec ses rivières : Un peu d'histoire de Wikipedia :)


La Ceiba est le chef-lieu du département d'Atlántida au Honduras. C’est un port des Caraïbes avec des plages, doté d'une vie naturelle exubérante qui est aujourd'hui préservée dans le Parc National Pico Bonito et le Refuge de Vie sauvage de Cuero y Salado. Il y a une bonne infrastructure touristique, une tradition hospitalière et une atmosphère extrêmement agréables.


Depuis ses débuts, la ville de La Ceiba a captivé ses visiteurs par ses beautés naturelles, le nom lui-même de la ville est dû à un gigantesque arbre de Ceiba (vénéré par les Mayas), qui offrait son ombre fraîche aux habitants d'alors, majestueux au bord de la Mer des Caraïbes dans le lieu où convergent aujourd'hui l’Avenue Principale et l’Avenue San Isidro, sa magnificence était telle que ses premiers habitants (garifunas provenant de Saint-Vincent) assuraient qu'il était « l’escalier que Dieu utilisait quand il descendait du ciel pour visiter la terre ». La ville a commencé à se former en 1872 quand M. Manuel Hernández a construit une hutte sous l'arbre extraordinaire, autour de cette hutte se sont installés des voisins, attirés par la source de richesse que leur offrait la culture de la banane. Le commerce de ces fruits a attiré l'attention des grandes compagnies bananières, lesquelles ont commencé à s’établir.

La Ceiba est un exemple de l'architecture des Caraïbes avec ses vastes rues. Elle a été déclarée commune le 23 août 1877, pendant le gouvernement du Dr. Aurelio Bosquet, étant le noyau de l'empire bananier et l'axe sur lequel tournait toute l'économie régionale. C’est actuellement la troisième ville, le second port en importance et la capitale écotouristique du pays, dépassant les 200 000 habitants, dans plus de 170 quartiers et colonies répartis sur une surface de 6000 hectares.

Une grande partie de sa population est bilingue.

La ville compte 3 universités et de nombreuses écoles publiques et privées. Il y avait une Alliance française de taille moyenne mais dynamique, fermée depuis 2006 à cause de la mauvaise volonté des responsables à Tegucigalpa et des coupes du budget du gouvernement.

Deux clubs de football de La Ceiba disputent le championnat de football hondurien : le CD Vida et le Victoria.

Depuis janvier 2002, le maire de la ville est le Dr. Milton Simon.


LAURI N : Pierre et l'équipage sont à Bequia et ont l'intention d'y passer quelques jours.

CARIBBEAN BREEZE : Stéphane et Nathalie sont en navigation au moment du Réseau. Sont demeurés 2 jours à Cat Island mais l'ancrage était extrêmement rouleur. Se dirigent vers Galliot, une navigation d'environ 40 mn. Vitesse de 7 noeuds lorsque je leur ai parlé

SALT HEART : Miko est au Marin (Martinique) et débutera sa remontée vers la Guadeloupe en solo à compter de lundi ou mardi. Quelqu'un le rejoindre vers la mi-mars en Guadeloupe pour une petite navigation

BEARAWAY : Jean et Danielle continuent de profiter de Porvenir et rien de particulier n'est prévu

PASSION REBELLE : Mathieu et la famille sont à Georgetown et attendent une fenêtre plus favorable pour entreprendre leur navigation vers le Sud. Quelques voiliers ont cette même intention.

LIBERSEA : Gérald est à Bitter End (Virgin GOrda) et se rendra au Bath aujourd'hui

DAYBRAKE OCEANE : Caroline Francois et Léo ont quitté les Perlas et sont en direction des Marquises. Ne prévoient pas s'arrêter aux Galapagos à moins d'un arrêt technique. Position : 7-55 N et 079-01 W. Le matin à 09h00 ils sont au Réseau du Pacifique sur le 8.143 et en contact avec d'autres voiliers qui effectuent cette traversée.


Aucun commentaire: