Nouvelles des Navigateurs

Ce blogue a été conçu par Nycole - VE2KOU et se veut un point de rencontre
entre les navigateurs, familles et amis du Réseau du Capitaine et de la CONAM.

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2016 EST LANCÉE et nous remercions à l'avance tous nos amis/navigateurs/supporteurs qui nous permettent de poursuivre nos activités.
Vous désirez participer ? - facile en utilisant
un virement INTERACT expédié à l’adresse : ve2kou@lereseauducapitaine.qc.ca

mardi 12 mai 2015

LATITUDE - Benoit et Gabriel en navigation

Le 12 mai à midi notre position était : 31d 56m N; 073d 23m W. Dans les dernières 24 heures, nous avons parcouru 117 milles vers notre objectif. Une autre belle journée où le Soleil avait rendez vous avec la mer! Seul le vent semble un peu trop occupé pour vraiment nous offrir tout ce que les météorologues nous promettent. Voiles en ciseaux babord amures nous filons doucement entre 4 et 4.5 noeuds. Vers 02h30 dans la nuit du 11 au 12 nous avons dû faire appel encore une fois au moteur. Par la suite, comme prévu, progressivement, le vent a tourné pour venir du S à SW sous l'influence de Post Ana. A 04h du matin, au changement de quart, nous étions rendus avec un vent à 90 degrés babord amure. Même s'il était faible, ce vent ne permettait plus du tout l'allure en ciseaux. Nous avons donc rangé le tangon et sommes revenus à une configuration normale!

Cette nuit, nous aurions pu continuer sous voile à très petite vitesse et se laisser bercer! Nous avons amplement de quoi tenir une journée de plus! La décision d'utiliser le moteur est liée au fait que nous avons un rendez vous très spécial prévu le 13 mai. Nous allons rencontrer, puis traverser, le courant du Gulf Stream (le GS). Ce courant chaud prend sa source dans le Golfe du Mexique où il décrit une boucle dans le sens horaire. Rendu au Sud de la Floride, il vire à l'Est puis au Nord et remonte en suivant la côte américaine jusqu'à la Virginie. Rendu là, il vire franchement au NE puis se dirige vers l'Europe. C'est ce courant que voulait utiliser la rameuse océanique Mylène Paquette pour traverser l'Atlantique entre Halifax et la France. C'est grace à ce courant d'eau chaude qu'il fait si doux en Europe. EN effet, Paris est en gros à la latitude de Sept-Iles et pourtant il y fait nettement moins froid!

Au niveau où nous le rencontrons, il peut faire jusqu'à 120 km de large et filer à au moins 3 nouds. Cette immense structure naturelle impose le respect. Il faut absolument éviter de le traverser alors qu'il y souffle un vent contre le courant. Cela lève une mer courte avec des vagues très pentues qui secouent le bateau violemment. Lorsque nous avons pris la décision de nous dérouter le 9 mai, nous avions estimé la date et l'heure de notre arrivée au GS en tenant compte de toutes les infos météo disponibles pour éviter de passer avec du vent contre courant.

Malheureusement, la météo est une science inexacte! Les prévisions changent, mais pire, elles ne se réalisent pas toujours. Nous avions une marge d'une douzaine d'heures avant que le front froid associé à Post Ana ne fasse basculer le vent dans la mauvaise direction. Actuellement nous prenons du retard sur notre heure prévue d'arrivé car nous avons moins de vent que prévu et la météo annonce que le front froid arrivera plus tot!!! Disons que les prévisions d'aujourd'hui combinées à la réalité sur le terrain donneront lieu à d'intenses réflexions et calculs pour voir si on peut passer.
Nous vous en dirons plus demain.

De toute façon, vous aurez tous les détails une fois qu'on y sera puisque vous etes aux premières loges pour suivre notre aventure!
A demain à l'approche du GS
Les Villeneuve en cavale sur l'Atlantique

Aucun commentaire: