Nouvelles des Navigateurs

Ce blogue a été conçu par Nycole - VE2KOU et se veut un point de rencontre
entre les navigateurs, familles et amis du Réseau du Capitaine et de la CONAM.

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT 2017 EST LANCÉE et nous remercions à l'avance tous nos amis/navigateurs/supporteurs qui nous permettent de poursuivre nos activités.
Vous désirez participer ? - facile en utilisant
un virement INTERACT expédié à l’adresse : ve2kou@lereseauducapitaine.qc.ca

mardi 27 avril 2010

ASSURANCE SANTÉ - article de Gilles et Marielle (LADY M)

ASSURANCE SANTÉ ET VISITES À L’EXTÉRIEUR DE LA PROVINCE DE QUÉBEC
ARTICLE rédigé par Gilles et Marielle du voilier Lady M et que nous tenons à remercier.
Site internet : http://gillesmarielle.blogspot.com/

vendredi 9 avril 2010
L’ASSURANCE SANTÉ

Lorsque nous rêvons de la retraite, nous rêvons de devenir libres et de pouvoir voyager à volonté sans aucune contrainte. Rien de plus faux. Certes, nous pouvons voyager, mais il y a une très grande contrainte, l’assurance maladie.

En effet, pour bénéficier de l’assurance maladie, un citoyen ne peut s’absenter plus de 183 jours de sa province durant une année civile. Je n’ai pas dis s’absenter du Canada, j’ai bien dit s’absenter de sa province. Alors, si vous planifier partir en bateau ou en motorisé pour passer l’hiver dans le sud, il ne faut pas vous acheter un chalet en Ontario ou au Nouveau-Brunswick car vous ne pourrez y faire que de courts séjours (moins de 21 jours) durant le reste de l’année.


Voici un exemple tiré du site de la RAMQ :



http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurancemaladie/quitter/temporaire.shtml

Lorsque nous avons pris notre retraite il y a 4 ans, nous avons décidé de vendre notre maison à Châteauguay sur la rive-sud de Montréal et d’en acheter une autre à Halifax ou nous sommes demeurés dans le passé pour être près de notre seule petite-fille Keisha. Nous sommes alors devenus, pour une seconde fois, citoyens de la Nouvelle-Écosse. Nous avons du y demander une carte d’assurance maladie, trouver un médecin, changer nos permis de conduire, etc.


Nos familles et nos amis étant toujours à Montréal, nous aimons y passer du temps lors de nos passages et y revenir plusieurs fois durant l’été et nous avons loué un petit appartement pour avoir un pied-à-terre comme on dit. Keisha a maintenant 6 ans et va a l’école ce qui nous permet de passer plus de temps au Québec et c’est là que ça se complique car si nous voulons passer 6 mois dans le sud, nous devenons en quelque sorte des otages de la fameuse assurance sante qui limite la durée de nos séjours au Québec.

Et ce n’est pas tout. Un véhicule assuré au Québec n’est assuré que pour un séjour limité en dehors de la province et il faut avoir un permis de conduire du Québec pour y immatriculer un véhicule. Même chose en Nouvelle-Écosse. De plus, un propriétaire de véhicule qui passe plus de 90 jours en N.E doit légalement l’immatriculer et payer la taxe dans cette province. Même chose pour le Québec. Ce n’est pas un problème pour l’auto mais il faut planifier une sortie de province pour le motorisé au milieu de l’été. Mon assureur m’a aussi avisé que je ne pouvais garder ma moto plus de 45 jours consécutifs hors de la province.

Ça me réconforte de penser que les politiciens et les bureaucrates qui ont façonné certaines règles stupides vont tour à tour prendre leur retraite et avoir la chance d’expérimenter personnellement leur petit chef d’œuvre.

J’ai longtemps pensé qu’un citoyen canadien pouvait se promener à la grandeur de ce merveilleux pays sans frontière et se sentir chez lui. Ayant habité 10 ans en Ontario, 5 ans en Nouvelle-Ecosse durant les 20 dernières années, je me suis rendu compte qu’il n’y a pas une province qui se ressemble et que, même s’il n’y a pas de frontières, c’est un peu comme déménager dans un autre pays. L’impôt, les taxes, la loi, les programmes scolaires, le code routier et l’assurance maladie pour ne nommer que quelques exemples varient grandement d’une province à l’autre.

Notre situation a évolué depuis 4 ans et pour satisfaire aux exigences de l’assurance santé nous réalisons que nous devons maintenant établir notre résidence principale au Québec et planifier de courts séjours en Nouvelle-Écosse durant l’été. L’enjeu est sérieux car nous devons acheter une police d’assurance pour couvrir les coûts excédentaires lors de notre séjour aux E.U et cette police n’est valable que si nous sommes éligibles à l’assurance maladie. Être hospitalisé aux E.U peut coûter des centaines de milliers de dollars et tout le monde fait sa petite enquête avant de payer. Une facture de 100,000.00 $ ça peut facilement ruiner un plan de retraite.

http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/publications/documents/depliantscitoyens/depl_ext_que_fr.pdf



Et vous! Vous connaissez un médecin qui prend des nouveaux patients au Québec???


ASSURANCE VOYAGE

Aller aux E.U sans avoir une assurance privée est irresponsable car les coûts d’hospitalisation et de chirurgie y sont astronomiques et l’assurance maladie de votre n’en couvrira qu’une partie. Il faut aussi savoir que vous devez absolument acheter cette police d’assurance avant votre départ sinon l’assureur refusera de vous assurer.

Il y a deux ans nous avions décidé de ne pas acheter d’assurance car nous passions l’hiver dans les Bahamas où les coûts des soins médicaux sont peu élevés. Lorsqu’il est venu le temps de ramener le bateau aux E.U pour l’entreposer, tous les assureurs que j’ai contactés refusaient de nous vendre une police car, disaient-ils, notre voyage devait commencer de notre province de résidence. Croyez-le ou non, Ils exigeaient que nous retournions en Nouvelle-Ecosse pour les rappeler et exigeaient une preuve de notre retour. N’ayant pas le choix, nous avons alors du acheter une couverture international au double du prix, ce qui s’est avéré très dispendieux.

Il y en a bien qui vous diront que vous pouvez jouer avec tout ce monde là. Qu’ils ne savent pas où vous étiez quand vous les avez appelés. Que vous pouvez acheter par internet et que personne ne saura etc. etc. Souvenez-vous que le jour où l’assureur ou votre province refusera de payer la facture de 100,000.00$, vous devrez les poursuivre et vous aurez le fardeau de la preuve; que vous aurez à prouver que vous étiez à un endroit ou que vous n’étiez pas. Pas facile…

Au travers les années, nous avons acheté de l’assurance de diverses compagnies, la plupart du temps par internet. C’est très facile et la couverture est instantanée. Les banques offrent généralement ce genre de couverture à prix compétitifs et puisera la prime directement dans votre compte de banque ou débitera votre carte de crédit.

http://www.rbcinsurance.com/quote/rbc/personal/general-insurance-campaign.html

Il y a aussi une multitude de compagnies d’assurance qui offrent des couvertures.Le site suivant est excellent car il permet de comparer les couvertures et les prix offerts par différentes compagnies en plus de les classer suivant un code de référence.

http://www.insuremytrip.com/

Bon rêves!

Aucun commentaire: